Pensée du jour n°6.

Publié le 8 Novembre 2012

Pensée du jour n°6.

Se faire entendre.

De nature timide, j'essaie de me forcer à m'exprimer.

Je n'aime pas vraiment donner mon avis, parce que, bêtement, j'ai toujours peur qu'on trouve ça débile ou qu'on se moque de moi. Et vous savez quoi ? Et ben le peu de fois où je l'ai fait, personne ne m'a ri au nez !

Quand on garde tout en soi-même, on reste frustré. Parce qu'on se dit qu'on a une bonne idée, que personne ne la saura, que c'est dommage, parce que c'était peut-être la meilleure. En même temps, on ne saute pas le pas, ce pas énorme qui est d'ouvrir la bouche pour laisser filer notre voix et aussi nos idées.

Dans certains cas, donner très clairement son opinion (sur la coiffure d'une copine, par exemple) peut ne pas être une bonne idée. Mais formuler sa pensée sous forme d'hypothèse, avec des "peut-être" et des "si jamais", c'est déjà avoir parlé.

Je ne suis pas un modèle de confiance en soi, mais par moment, ce n'est pas obligatoire d'être sûr d'avoir raison pour se faire entendre. Avoir envie de le faire suffit, et j'imagine que rares sont ceux qui n'ont jamais envie de donner leurs idées.

Parler, c'est permettre à un peu de notre conscience de se libérer, de ne pas engranger des opinions et des frustrations inutiles. Parler, c'est aussi souvent se faire aimer par ceux qui nous écoutent. Parler, c'est solliciter les autres, mieux les connaitre, faire des rencontres. Parler, c'est exister.

Quand on existe, on est rarement seuls.

Quoi qu'il en soit, penser, c'est toujours grandir.

[et l'exprimer c'est attirer le regard et l'attention de ceux qui nous aiment.]

Rédigé par Lolartifice

Commenter cet article